Malakoff Médéric Humanis présente les résultats de son étude emploi et handicap réalisée par sa Fondation Malakoff Médéric Handicap

Paris, France, 18 novembre 2019

A l'occasion de la 23ème Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées, le groupe Malakoff Médéric Humanis publie son étude réalisée par sa Fondation Malakoff Médéric Handicap sur les problématiques du maintien dans l'emploi des salariés en situation de handicap, qui dresse un état des lieux des principaux besoins et attentes des entreprises confrontées à cette problématique et met à jour des pistes d'optimisation pour assurer le maintien dans l'emploi des salariés handicapés.

Dans un contexte d'amélioration de l'intégration des travailleurs handicapés lié à l'annonce de déploiement par le gouvernement d'une stratégie nationale de lutte contre le chômage des personnes handicapées pour les années 2020-2022, l'étude de Malakoff Médéric Humanis souligne le contraste entre les grandes entreprises qui ont fait du handicap un véritable enjeu politique et éthique, et les PME qui se sentent démunies et demandent un accompagnement dans la gestion de la problématique du handicap.

 

La révolution de l'inclusion est en marche mais il reste beaucoup à faire pour les entreprises afin qu'elles portent pleinement leur engagement handicap. En 2019, la moitié des entreprises interrogées d'au moins dix salariés déclarent employer ou avoir employé au moins un salarié handicapé mais 5% ont été confrontées à l'entrée en invalidité de l'un de leurs salariés au cours de 12 derniers mois. Et ils sont 57% des dirigeants à déclarer être prêts à soutenir sans condition un salarié devenu inapte à son poste et susceptible d'entrer en invalidité

Pour sa 7ème édition, les résultats de l'étude de la Fondation Malakoff Médéric Handicap s'intéresse aux tendances aussi bien en matière d'emploi et de perception du handicap que d'actions conduites par les grandes entreprises et les PME. Ce tour d’horizon des principales connaissances permet de dégager certaines lignes de force sur les tendances qui se dessinent.

Néanmois, pour atteindre cet objectif, toutes les entreprises ne sont pas égales. La question du handicap implique une organisation, un aménagement qui lui sont propres : pour les grands groupes, la problématique du handicap est ancrée dans la culture d'entreprise grâce à une communication et des actions adaptées : mission handicap, sensibilisation du personnel, accompagnement retour à l'emploi.

A l'inverse, pour les PME, la situation est plus compliquée avec des profils de responsables des petites structures qui se sentent démunis : manque d'information et méconnaissance des dispositifs (39%), absence de ressources RH dédiées, manque de moyens financiers immédiats pour l'aménagement des postes et la mise en place d'un plan de sensibilisation et d'un réseau d'experts et de services dédiés.

L'aménagement du poste de travail, premier des besoins spécifiques cité par les entreprises, arrive en tête du classement (32%), suivi par l'aménagement du rythme de travail (24%). 

Seules 35% des entreprises ont mis en place des actions de prévention centrées sur la personne handicapée. Et 13% seulement ont mis en place des actions auprès de l'équipe dans laquelle travaille une personne handicapée. Selon l'étude de la Fondation Malakoff Médéric Handicap, une situation qui s'explique par des freins liés aux métiers exercés dans l'entreprise (77%), des investissements nécessaires (51%), la taille de l'entreprise (43%) et le manque de temps (15%).

39% des entreprises sondées citent le manque de connaissance sur le handicap comme principal frein au maintien dans l'emploi des personnes handicapées. 77% des dirigeants travaillent avec la médecine du travail et ne connaissent pas forcément les organismes spécialisés. Ils sont 60% à souhaiter une diminution du nombre d'intervenants pour une meilleure efficacité et lisibilité. Et 79% déclarent qu'un accompagnement financier les aiderait à maintenir dans l'emploi des personnes handicapées et mettre en place des actions de prévention. 


Méthodologie

Initiée par la Fondation Malakoff Médéric Handicap, cette synthèse est issue des résultats d' une enquête en ligne réalisée par OpinionWay du 26 novembre 2018 au 11 janvier 2019 auprès de 13 responsables en charge du maintien dans l'emploi des personnes handicapées (7 personnes issues de PME, 6 personnes issues de Grands Groupes) pour la partie qualitative de l'étude. Destinée aux employeurs, cette synthèse rassemble des enseignements clés et des pistes pour avancer en matière d’emploi des personnes.

Le Bus handi-talents a vu le jour dans le Var, à l’initiative de LADAPT : Association pour l’insertion sociale des personnes handicapées.  Sa devise est explicite : « si tu ne viens pas à handi-talents, handi-talents viendra à toi » ! . Un service gratuit à titre expérimental soutenu par la Fondation Malakoff Médéric Handicap, partenaire du projet.

Le Bus Handi-Talents se déplace donc à intervalles réguliers dans des zones d’activités, à la rencontre des patrons de TPE-PME, qui peuvent souhaiter mettre en place une politique handicap, mais manquent de temps pour s'informer, se former et embaucher des personnes handicapées. Véritable bureau unique pour les employeurs, le Bus leur apporte du « clé en main » : information, conseil, accompagnement pour recruter ou faciliter l’emploi des personnes en situation de handicap.

Fichiers attachés

Contact Presse

Sujet liés